Puisse Sa Sagacité Étincelante vous éclairer face à l'obscurantisme scientifique.

pirat_torchLa science est une illusion de sa Sagacité Planante, on le sait. Fut une époque, on s'amusait des alchimistes et autres doctes de la foi qui nous assuraient que la terre était plate, que le plomb se changeait en or, et autres billevesées ; Bon, ça n'a pas trop fait rire Galilée, mais y en aura toujours qui manqueront d'humour, Tss...

La science n'est que tâtonnements et révélation du chaos du monde dus à la cuite de sa Fêtardité Immodérée lors de la genèse : très partiellement cernables en équations donc (trajectoire des électrons, théorie du chaos, des cordes, effet papillon, mécanique quantique, etc.). En fait le Monstre est un peu penaud de sa gabegie ivrougnesque et se rattrape en nous faisant croire, par le truchement du touché nouillu auprès des scientifiques, que son monde serait parfaitement ordonné, Mais "IL" y pennes, même en manipulant leurs expériences, tant il s'est vautré dans sa genèse.

feu_025Et depuis que les scientifiques savent leurs expériences manipulées par Sa Chafouinité Céleste, ils sont devenus plus rigoristes : Ce qui ne change rien au final d'ailleurs.

La science en devient donc intégriste, c'est à dire très docte, et à priori infaillible. Bien que ce soit son but, elle a quelque peu délaissé sa matière première qu'est l'hypothèse de départ. Les vrais scientifiques se veulent sérieux, d'où leurs hypothèses de même. Et l'on met la charrue avant les bœufs, l'hypothèse se doit d'être quasiment démontrée avant d'avoir vue le jour, pour la crédibilité de son auteur, et de l'infaillibilité scientifique.

Où est le temps où Freud mettait tous ses espoirs dans la cocaïne pour résoudre les désordres psychiques ? Un vrai pirate ! Avant que de pirater la raison par sa théorie de l'inconscient.

feu_012Une autre histoire : La génération spontanée inventé par Aristote himself. Parti de l'observation scientifique que d'une eau plate jaillissait spontanément des mousses et autres moisissures peu ragoutantes, il en avait fort doctement déduit que la vie apparaissait spontanément à partir de rien (Y sert à quoi le Monstre , alors ?!). Au XVII e siècle, un médecin flamand, Van Helmont, tente ainsi de le prouver scientifiquement en mélangeant des grains de blé avec une chemise souillée de sueur humaine, et après 21 jours d'incubation, obtient ... des souris ! Sorties du "néant" : Le monde de l'inanimé pouvait laisser place au monde du vivant. Ca arrangeait bien l'Église à l'époque quand à la datation de l'apparition de la vie, si elle pouvait apparaître ainsi en quelques jours, rien d'étonnant à une genèse (d'inspiration divine) en des temps extrêmement rapprochés.

pirate_g_disn_3En 1859 éclata la controverse entre Pasteur et Pouchet, auteur de «Hétérogénie ou Traité de la génération spontanée». Pasteur finit par l'emporter en prouvant qu'en stérilisant l'eau au départ et en l'isolant en milieu stérile, aucune vie visqueuse ne finissait par la troubler.

Notre Monstruosité laissa faire pour une foi, alors qu'il eut suffi qu'il touche le liquide de son appendice pour que Pasteur vit apparaître sous son microscope une montagne avec des arbres et un midjet !...

Ceci dit Aristote et Pouchet avaient une hypothèse pas si délirante que ça, et puis in fine, ils auraient raison. Sauf que le processus se déroulerait sur près d'un milliard d'années (13,7 milliard en fait... ben voyons !) dans un monde chaotique, mais pas en quelques jours en laboratoire contrôlé.

L'important n'est pas tant dans le sérieux des hypothèses de départ que dans la confrontation des points de vue et les démonstrations contradictoires. Une hypothèse pertinente émerge d'autant plus vite qu'une impertinente la conteste... gif_pirat_shipAinsi le Monstre en Spaghetti Volant est d'autant plus évident face à de sérieux concurrents !

Mais la piraterie impertinente se fait rare : Le scientiste de base regarde avec des ouillères. Il se doit de respecter "la Lettre" et "l'esprit" sain(t) : C'est un intégriste quoi... "On" ne sort pas de la foi ! C'est une question de réputation tant personnelle que de la Foi : En étant impertinent, ça risque de décrédibiliser LA Science : Et ses détracteurs n'attendent que ça. Ils deviennent des intégristes comme les protestants ou fondamentalistes finalement.

A la limite, heureusement qu'il existe quelques illuminés religieux pour raviver la flamme de la controverse, parce que le forban se fait rare dans leurs rangs.

LuneFaut dire, il faut être idéologiquement reconnu. La conquête de la Lune a été parfaite de ce point de vue ; l'intérêt scientifique, bof... Mais quelle Pub ! Après, les Ricains ont voulu faire de même avec le cancer, et se sont cassé les dents. Pourquoi ? Parce qu'ils ont inversé l'ordre de la recherche : On fixe un objectif (Lune ou preuve du Divin par ex.) et on met la science à contribution. Alors que la démarche scientifique serait plutôt d'abord l'observation de phénomènes anodins, qui suggèreraient des hypothèses plus ou moins farfelues, qui au détour du chemin nous révèlerait des surprises inattendues. Newton s'est simplement demandé pourquoi la pomme qui lui était tombée sur la tête n'était pas tombée à coté ! ! ! . . . Et Einstein, comment mettre toutes les horloges suisses à la même heure ...(On ne Badine Pas avec la Précision Suisse !)

Pour la petite histoire, deux théories plus tard, il en déduira que cela est illusoire : C'est fou ce que les fonctionnaires sont capables d'inventer pour ne pas s'acquitter des taches qui leur sont confiées.

Un passionné d'organismes marins, qui ne cherchait rien de précis, étudiait modestement. Tiens ! tel poisson est venimeux : Quel effet ce venin dilué peut-il avoir sur d'autres organismes ? Ah oui ? Ca aide à ralentir les cancers. Vingt ans de recherches américaines acharnés sur le cancer doublées par la gauche par un pirate de la science. Il est tombé là dessus par hasard.

feu_9La science est désormais trop dans le "je veux trouver ce que je cherche" plutôt que dans "la curiosité naïve" initiale. Les religieux ont fait de même "je veux prouver que j'ai raison", plutôt que de "chercher la vérité au détour du chemin" initial, ça ne leur a pas réussi... Des chercheurs qui cherchent, on en trouve ; Mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche (De Gaule le Pastafari, Eh oui !).

Pour prouver quoi ? Lorsqu'un projet immobilier se fait jour sur le littoral, une enquête d'impact sur l'environnement est diligentée, et il y a toujours 20 doctes scientifiques pour prouver contre espèces sonnantes et trébuchantes que le projet est sain(t), contre un hurluberlu rigoriste, et / ou un frappadingue écologiste prêts à tout pour faire valoir leurs billevesées.


Effet Domino envoyé par duvalmc. - Clip, interview et concert.

Ainsi lorsque les consommateurs européens se sont alarmés des conditions d'élevage des poulets en batterie, des scientifiques appelés à la rescousse ont démontré scientifiquement que les poules préféraient les cages à l'élevage en plein air (elles s'y battent), et de préférence des cages étroites les empêchant de bouger (sinon elle se blessent en se débattant). Le problème est que ce genre d"expert" est appelé à se prononcer sur les "préférences" des humains également, nous convainquant sur ces dites préférences.( voir le bouquin "Les poules préfèrent les cages" Armand Farrachi ; Albin Midjel)

scienceMais une enquête serrée nous permet d'affirmer que ces résultats tronqués ne sont pas l'œuvre de Notre Déïcité Espiègle. Ces Scientistes auraient truqué eux-même leurs études, écœurés par la vacuité de leur résultats due au touché nouillesque, et pour répondre aux attentes de leurs commanditaires.

On demande à la science, nouvelle religion omnipotente, de nous rassurer sur notre maîtrise égocentrique du monde (et de l'ordre établi), pas de nous replonger dans le chaos du doute, elle doit être infaillible, omnisciente, omnipotente, ET rassurante. Quand il s'agit de fabriquer une bombe atomique, Iraniens et Ricains sont en total accord avec les préceptes scientifiques, Mais dès qu'on touche au spirituel, la science porte à caution , Toute théorie nous sortant du cadre de nos certitudes se heurte au scepticisme, telle celle d'un Monstre en Spaghetti Volant, pourtant seule à pouvoir allier rationalisme et foi.

Les scientifiques se prennent désormais pour le Monstre en Spaghetti Volant en truquant eux-même le résultat de leurs recherches. Au demeurant, personne n'est dupe : leurs conclusions tronquées sur l'écologie, les préférences des poules et des humains ne trompent personne, contrairement aux manipulations de Notre Chafouinité Omnisciente.

coffre_10Quand on ne sait plus où aller, il faut se dépêcher de cheminer pour savoir où c'est. On demande désormais à la science de savoir où elle va (en lui indiquant des objectifs irréalistes au besoin) avant de la financer : avant on versait dans l'alchimie, désormais on barbote dans le bidouillage de la vérité*... Mais Sa Sagacité Omnipotente répugne à nous rassurer trop vite tant nous faisons mauvais usage de ses facéties : Nous ne sommes pas ses enfants pour rien : Errare Pastum est, Pastae Humanum est.

carte4

Râmen      

       Perdu? la carte aux trésors

compteurs   

* La meilleure façon de fabriquer de l'or à partir de rien consiste à faire croire au commanditaire qu'on peut répondre à son attente, en se faisant financer ses projets (et faire durer en prétendant approcher peu à peu du but)