Yves Forban : Bonjour Superman. Vous voyagez à la vitesse de la lumière : Comment ça se passe ?

superman_pirateSuperman : Que son appendice nouilleux te touche mon Yvounet. Ben, c'est un peu comme dans Stars Wars, sauf que les rayons lumineux sont beaucoup plus flous en fait. A cette vitesse on peut passer à travers les objets comme à travers un brouillard lumineux diffus. C'est ainsi que je peux voir à travers la matière : Je me mets en mode vibreur à la vitesse de la lumière. Le problème, c'est de ralentir : On risque alors de rentrer en collision avec les objets. J'ai dû m'équiper avec un "Super GPS" (sous mon bandeau noir sur l'oeil) pour trouver des zones d' "atterrissage" dégagées.

YF : Oui, ça doit faire mal ?

SM : Non, c'est pas le problème pour moi, indestructible, ça me chatouillerait plutôt, mais il faut que j'évite de rentrer en collision avec les objets, pour eux.

YF : Avez-vous déjà rencontré le Monstre en Spaghetti Volant ?

SM : Bien sûr ! C'est devenu un copain. Au début je croyais que c'était un plat de spaghetti géant (rire), et j'ai voulu le manger. Finalement "IL" m'a initié aux lasagnes, après mon touché nouillesque.

C'est un type sympa, vraiment ! Toujours partant pour faire la bringue. Mais "IL" fait un raffut du tonnerre de Zeus là haut, avec la réverbération sur la voute céleste. On a même dû faire une pétition avec la ligue des Super Héros pour avoir des heures de Super tranquillité. Le Super boulot, c'est est assez éprouvant, tu vois. On a besoin d'une petite sieste de temps à autre.

Mais on peut pas LUI en vouloir, "IL" est épastant : Toujours prêt à donner un coup de main, le coeur sur la main.

YF : "IL" ne se fâche jamais ?

SM : Ah ben si ! "IL" a son caractère bourru, mais ça fait partie du personnage : C'est un genre qu' "IL" se donne... mais L'est pas méchant dans l'fond. Néanmoins, il vaut mieux pas dire du mal des pirates : Ca le fout dans une de ces rognes ! Mais on le taquine avec ça.

YF : As-tu vu le volcan de bière ?volcan_1

SM : Beh oui ! Mais vaut mieux pas trop s'en approcher : Une fois qu'on y a goûté, c'est difficile de revenir du Paradis, tu sais... C'est trop bon ! Vivement la retraite !

YF : Et Xenu, de la scientologie, existe-il ?

SM : Nôon... C'est des histoires que le MÔnstre nous raconte à la veillée au coin d'une super nova, pour nous faire peur : Xenu fait sauter le volcan de bière... on en fait des cauchemars. C'est un peu comme les contes des mille et une nuits, quoi... Mais après, ça nous requinque dans notre combat contre les méchants.

YF : Avez vous été aux confins de l'univers ?

SM : Oui, l'univers est comme un immense plateau, et au bout il y a un grand trou. Mais comment dire ? c'est u trou sans bord : Une immense béance. Mais en fait cette béance est partout dans l'univers : Elle est même en chacun de nous. C'est assez complexe...

YF : C'est à dire ?

SM : Bon ! C'est Sa Savoureté qui m'a initié à ça. "IL" m'a beaucoup appris. Mais il commence à faire soif : Si on allait en discuter autour du volcan de bière ? C'est-y pas une bonne ID ça ! (rire) Tu comprendras mieux.

YF : Sur ce, mes biens chers auditeurs, je vous laisse donc : j'ai des questions d'ordre théologique a approfondir avec notre ami pastafari.

Au revoir et que son appendice nouilleux vous touche... 

                                                           Râmen.

perdu ? la carte aux trésors

carte4

compteurs   

.