1. Qu'est-ce que le Dessein Intelligent ?
  2. La contreverse avec les  scientifiques..
  3. Traca-tions Vaticanes avec les Extraterrestres
  4. Vers un Dessein Inintelligent ?

1. Qu'est le Dessein Intelligent ?

Les créationnistes américains envisagent depuis longtemps de proposer leurs théories sur l'origine de l'univers et de la vieten classe de sciences en concurrence à l'évolutionnisme de Darwin.
Soit, ils ont renoncé à l'origine du monde suivant la bible, peu crédible scientifiquement, mais sans désarmer sur l'origine divine de l'univers. Mis à part de grosses lacunes dans la démonstration scientifique de ce point de vue, se dresse un obstacle de taille : La constitution américaine interdit de traiter de religion en science, chaque chose à sa place.
Nos créationnistes ont donc imaginé un corpus théorique pseudo non religieux autour de la notion d'une Conception Intelligente de l'univers.
Démonstration :

  1. L'univers est trop complexe pour n'être que le fruit du hasard : DONC (!) il est le fruit d'une Conception intelligente.dont on élude avec soin toute implication divine pour rentrer dans les canons scientifique de la constitution américaine.
  2. Ces créationnistes s'appuient notamment sur l'agnostisme, voir les croyances, de certains scientifiques, qui admettent leur étonnement sur la précision des constantes de bases qui permettent à l'univers d'exister : Bien trop précises à leurs yeux pour n'être qu'un hasard.. Une vingtaine de constantes y président dont la plupart ne supporteraient pas un changement d'un iota pour que l'univers ai pu exister. "Certains aspects de l'harmonie des lois régissant l'univers s'expliquent mieux avec l'idée de l'existence de Dieu que sans cette idée" (Sciences et avenir hors série, Le Dieu des savants, déc. 2003-jan 2004, p. 65).
  3. La première théorie de Darwin pêche par une certaine approximation du fait du manque de données précises à l'époque, qui lui a value maint remises en cause, et affinements (exactement comme les théories de Newton par Einstein, lui même remis en cause par les "quantistes" : mais affinement n'est point invalidation...).

2. La contreverse avec les scientifiques

Voir > ICI < une réfutation en règles des attaques contre l'évolutionnisme par un scientifique. Ses commentaires y sont savoureux aussi : Certains scientifiques y admettent que la démonstration scientifique face aux "profanes" est trop indigeste, voir rebutante à ce dernier, les jetant ainsi dans les bras du premier créationniste venu avec ses théories simplistes "clé en main". Les plus lucides admettent que le pastafarisme est bien plus convainquant "par l'absurde", de la non validité des thèses néo-créationnistes.

A. Redéfinnisons la science : Il s'agit de corpus théoriques démontrés par l'observation et l'expérimentation, c'est à dire reproductibles par les contradicteurs. Le nec-plus-ultra consistant a essayer de réfuter les preuves de la théorie sans y arriver : là, on tient la corde (d'où la théorie des cordes -je plaisante !).

Et c'est là que les créationnismes jouent sur les mots : Ils inversent les termes de la proposition. Si donc on n'arriverait pas à démontrer la non-existence de Dieu, c'est qu'il existerait bien. Ce faisant ils "oublient"  (méconnaissance profonde des mécanismes de la pensée scientifique, ou malhonnêteté intellectuelle ?), Ils feignent donc d'oublier , que ne pas arriver à réfuter une théorie, c'est ne pas arriver à réfuter les preuves objectives observables et reproductibles, qui attestent de la validité de la théorie, et non "ne pas arriver à réfuter une pure hypothèse sans début de commencement de preuve.

Il est vrai, que certaines théories (Einstein) ont d'abord été de pures équations mathématiques pour ajuster la théorie à ses contradictions concrètes, mais elles ont toujours immédiatement cherché des débuts de preuves, qui n'ont pas tardé d'ailleurs. Une théorie ne se valide que par ses preuves. Il y a un flou en français sur le mot "théorie", on y confond volontiers "Hypothèse basée sur des conjectures", et "Corpus théorique entériné par des faits objectifs et vérifiables"

En l'absence de preuves objectives, une théorie ne reste qu'une vague théorie (et Einstein serait retourné aux oubliettes si ses théories n'avaient été validées par des preuves objectivables)

En résumé :

l'absence de preuve contre une autre preuve est validante de la 1ère.

mais

L'absence de preuve contre une autre absence de preuve ne renvoie qu'à l'absurde.

Pour illustrer Russel a inventé sa fameuse théière :

Soit une pure conjecture : "Il existe une théière en orbite autour du soleil entre celles de mars et la terre" : L'espace à explorer pour invalider cette "conjecture" est tel qu'on y arrivera jamais. Mais pour autant ce ne veut dire que ladite théière existe bel et bien : Juste que c'est une théorie loufoque qui aurait peu de chance de se vérifier effectivement (On sait jamais un extraterrestre négligeant ?).

Des éléphants roses à poix jaunes sur une planète d'Andromède, ou Dieu restent du même ordre, celui de la croyance et non de la preuve objective (jusqu'à preuve du contraire).

C. Partant de là, la science ne peut démontrer la non existence de Dieu (en soi l'hypothèse en est même une non hypothèse tant le début de preuve est flou).

Néanmoins, elle peut donner un avis des plus tranchés sur les preuves scientifiques tendant à attester son existence : Pour l'instant aucune preuve en ce sens n'a pu être validée par une démonstration rigoureuse.

D. ENTRONS DANS LE VIF DU SUJET ! L'évolutionnisme.

L'évolutionnisme est une branche scientifique expliquant l'évolution des espèces et leurs diversification, et à rebours l'origine de la vie. On n'entrera pas ici dans le détail trop technique.

Mais l'évolutionnisme va au delà de la science de la vie. Il énonce un principe de base des plus évidents : N'existe et ne perdure que ce qui peut exister et perdurer ! NON... ?!  Ben si. Bref ce qui n'est pas viable ne peut être que transitoire, appelé naturellement à disparaître.
Ce principe s'applique à tous les domaines autres que les sciences de la vie.
Un des arguments des créationniste est donc que les constantes de l'univers sont bien trop précises pour que ce soit le fruit du hasard.
Prenons le problème à l'envers : si NOTRE univers n'avait pas eu ces constantes stables, il n'aurait pu perdurer et nous ne serions donc pas là pour les constater.

Et si notre univers n'était pas le seul ?... Pour l'instant nous ne percevons que lui : Y a-t-il autre chose au delà de notre champs perceptuel ? On le subodore dans les trous noirs, voir en deçà de l'origine Big Bandesque de notre monde... mais ça reste du domaine de la conjecture (raisonnable).
Mais imaginons que moult univers voient le jour : Pour certains leurs constantes ne seront pas assez fiables pour qu'ils perdurent, auxquels cas, soit ils disparaîtront, soit ils resteront embryonnaires, soit complètement chaotiques. Bref, la "sélection naturelle" jouerait son jeu, et aucune forme intelligente ne pourrait s'y développer pour le percevoir de l'intérieur donc. Logique !
S'il n'y a qu'une chance sur un milliard pour qu'un tel univers soit viable par la précision de ses constantes, il faut et il suffit que plusieurs milliards d'univers se créent pour que certains soient viables CQFD.
Si nous pouvons constater la perfection des constantes de notre univers, c'est qu'il fait partie de ces heureux élus du fruit du hasard, d'une sélection naturelle en somme, et non tant d'un prétendu Dessein Intelligent.
La nature nous en montre d'ailleurs maint exemples : Nombre espèces "tablent" sur une reproduction massive pour leur pérennité, seuls quelques individus survivent sur des millions, mais cela suffit. Et le hasard et la chance compte plus qu'un destin privilégié en l'occurrence (Pas d'êtres élus et prédestinés !). Notre univers résulte sans doute plus de ce scénario, que d'une prédestination divine en somme. Et je blasphème : "Dieu jouerait aux dés", et il lui arrive de sortir par hasard la bonne combinaison : Nous avons simplement la chance d'être tombé sur un bon numéro (ceci dit Einstein plaisantait à moitié en énonçant cette formule à l'emporte pièce).
De même les créationnistes envisageaient que notre planète était la seule à pouvoir héberger de la vie tant ses particularités sont exceptionnelles : un chouilla plus près ou plus loin du soleil et c'était rappé. Soit, ce à quoi répondront nos scientifiques : le soleil eût été un chouilla plus gros ou plus petit, rien ne dit que la vie apparut sur Vénus ou Mars au lieu de la Terre, voir Titan, Io, Europe..
Il y a un demi siècle aucune planète hors système solaire n'avait été détectée, alors qu'elles sont foison à l'heure actuelle, et de récents calculs de probabilité donnent 45 à 675 planètes habitables dans notre galaxie : On sent bien le touché nouilleux dans ces calculs ! Qui ont le mérite au moins de donner une très vague première approximation. Et il y a des milliards de milliards de galaxies dans l'univers, mille milliards de mille sabords !
Ceci dit, on n'en sait rien encore. Si on trouve des formes de vie embryonnaire sur la Lune, Mars, Io, Titan, Europe, ces calculs monteront en flèche. De même si l'on trouve des planètes comparables à la nôtre dans les prochaines années.
Les caractéristiques de la Terre sont improbables à notre échelle, soit ! Mais face au nombre infini de systèmes stellaires comparables dans l'univers, ce particularisme devient fort banal en somme. Et puis arrêtons de nous regarder le nombril,  nos fonds sous-marins regorgent d'une vie encore improbable à nos yeux voici quelques décennies. La vie trouvent son chemin en dehors de notre propre "mode de vie". Il n'est absolument pas exclu que des planètes forts différentes de la nôtre en taille et composition puissent abriter des formes d'intelligences tout à fait improbables en regard de nos connaissances actuelles.


3. Des nouvelles  des négociations vaticanes avec les extraterrestres :

En 1995, Monseigneur Corrado Balducci annonce "en son nom propre" (!) que la vie extraterrestre est une évidence. Et d'affirmer que les extraterrestre sont des créations de Dieu à l'instar de toute vie sur Terre, Concernant les formes d'intelligences évoluées, il n'exclut pas qu'elle ait une âme, s'inspirant en cela de la Bulle "Sublimis Deus" de Paul III en 1537 : "L'Ennemi du genre humain, inventa que les Indiens de l'Occident et du Sud, et d'autres peuples, devraient être traités comme des bêtes de somme créées pour nous servir, prétendant qu'ils sont incapables de recevoir la Foi Catholique. Nous  considérons quoi qu'il en soit, que les Indiens sont véritablement des hommes et qu'ils sont capables de comprendre la Foi Catholique," Réaffirmant le caractère humain des indigènes,et donc leur accès à une âme ; La contreverse de Vallasolid  enfoncera le clou en 1550, mais peu suivis d'effets pour ne pas entraver les états catholiques dans leur concurrence avec les protestants dans leurs conquêtes du nouveau monde.

Et Balducci de citer St Thomas f'Aquin à l"appui : "une société de païens n'est pas moins légitime qu'une société chrétienne. On n'a pas le droit de convertir de force, la propagation de la foi doit se faire par l'exemple." R-amen.

Mais nous savons de source sûre que ce haut personnage a été mandaté par le Vatican, qui dément bien sûr, pour mener les premières tractations secrètes avec les extraterrestres.

 

Aussi en 2005, l'Observatoire du Saint-Siège a réuni des chercheurs sur la possibilité d'une vie extraterrestre.

Et en nov 2009 il se lâche carrément dans une conférence sur la question : "Comment peut-on exclure la possibilité qu'une vie se soit développée ailleurs?" '(Père Funès, jésuitiste organisateur officiel de la conférence) "De même qu'il y a une multitude de créatures sur Terre, il pourrait y avoir d'autres êtres, y compris dotés d'une intelligence, créés par Dieu. Cela ne contredirait aucunement notre foi, puisqu'il n'existe pas de limites à la liberté de création de Dieu", avançait-il. Le prêtre maintenait également que si des être intelligents devaient être découverts, ils seraient considérés comme faisant "partie de la création".

Le Vatican a également parrainé cette année une conférence sur l'évolution à l'occasion des 150 ans de "L'Origine des espèces" de Charles Darwin. Il subsiste toutefois des divisions en son sein, certains catholiques se revendiquant du créationnisme, doctrine rendant difficile d'accepter le principe même d'une vie extraterrestre.

On comprend d'ailleurs leur émoi : Qu'en seraient-ils de nos prophètes si leurs prophètes étaient bien plus pertinents ou en avance sur les nôtres, et/ou en totale contradiction avec eux ? Voir s'ils étaient devenus totalement athées ?

Donc la question qui fait débat est surtout de savoir si les extraterrestres considèrent que nous avons une âme ? Et le silence radio du Vatican est inquiétant à ce propos. En fait, la question reste en suspend chez les extraterrestres, et le ballotage ne serait pas en notre faveur.

Les Maîtres Pastas  ont interrogé nos amis Fajitasiens au propos du choix des catholiques comme interlocuteurs terriens sur la question. "C"est la plus grande religion ayant un chef spirituel clairement identifié sur Terre : Ils veulent savoir s'ils sont prêts à se convertir au Pastafarisme, mais ça coince sérieusement... Et pourquoi le Vatican a-t-il choisit, lui, la ligue de Xanu, voir scientologie, plutôt que nous les Fajitasiens, comme interlocuteur ? ". Eh oui ! le Vatican est un tantinet néophyte en matière extraterrestre.  Et bien sûr il se refuse à passer la main aux Maîtres Pastas, et même à se faire conseiller par eux !

Heureusement, nous avons nos entées auprès de certains négociarteurs Vaticanesques, mais c'est très âpre. D'autant que certains extraterrestres, dépité par les positions catholiques, parlent de se tourner vers les musulmans...

On est mal barré, j' vous dis qu' ça !

PASFARIS ! SOUTENEZ NOTRE PETITION AU VATICAN POUR QU'IL NOUS PASSE LA MAIN !

CA URGE !

 


4. Vers un Dessein Inintelligent :

Ceci dit , un univers stable et parfait c'est vite dit : Y a qu'à regarder autour de soi pour savoir que c'est faux. Et ceci est aussi vrai à la dimension de l'univers et de l'infiniment petit. Les scientifiques peinent même à théoriser le phénomène.

Ils ont inventé la théorie du Chaos.  ? ? ?  L'univers est un mille-feuilles ! Une couche stable, une couche d'instabilité, une couche stable, etc. : Dans certains domaines la science explique tout, dans d'autres elle patauge... Le touché nouillesque fait des ravages dans le résultat des expériences scientifiques.

En fait, le monde fut créé lors d'une cuite de Son Omnipotentialité Ivrougnesque. De fait entre moments de délirium tremuns, et instants de lucidité : Ce qui explique bien des choses.

Prenons la météo, et son fameux "effet papillon". La météo à 4-5 jours ça tient. Au delà c'est très aléatoire. On dir qu'un battement d'aile d'un Papillon peut provoquer une tornade à Djakarta 6 mois plus tard. Mais c'est une métaphore.

? ? ? En fait une erreur d'appréciation dans les prévisions d'un dixième de degré C° à 2 jours, se traduit par une erreur d'un degré à 6 jours : par effet boule de neige à 15 jours, un mois on est dans l'improbable. Donc pour prévoir à coup sûr un ouragan à Bornéo six mois avant, le météorologue devrait pouvoir disposer de données extrêmement fines à l'instant présent, de l'ordre du battement d'une aile de papillon à plusieurs milliers de kilomètres : D'où l' "effet papillon".

En fait, Il faut plutôt tabler sur les états d'humeur du Monstre en Spaghetti Volant qui sont extrêmement versatiles, en fonction du nombre de terriens qui se déguisent en Pirates lors de la communion du vendredi.

Cette optique scientifique est beaucoup plus pertinente, c'est une évidence.

L'univers est cataclysmique : on ne compte plus les désordres énormes en son sein. Les étoiles explosent, s'effondrent sur elles-même, entrent en collision, sont avalée par des trous noirs, etc., etc.. Notre galaxie elle même entrera en collision avec celle d'Andromède, qui se rapproche de nous, dans 3 milliard d'années.

La terre a recu 5-6 impacts de météorites géantes depuis l'apparition de la vie, causant à deux reprises (pour le moins) des extinctions hyper massives d'espèces vivantes (95% il y a 240 millions d'années et 70% lors de la disparitions des dinosaures voici 65 millions d'années, en données scientifiques dénaturées par le Monstre évidemment), Et puis de temps à autre, la croute terrestre "glisse" sur le noyaux magmatique, occasionnant tremblements de terre apocalyptiques, et éruptions volcaniques pire encore (Obscursisant le ciel pour des décennies).

Les tenants de Dieu nous disent que c'est de la Faute à Eve. Mais ces désordres et cataclysmes préexistaient bien avant l'apparition de l'humain : Eve responsable de la disparition des dinosaures ? Interressant !

Non nos petits malheurs, ne sont consécutifs qu'à la continuité des désordres de l'univers, qui ne nous ont pas attendus pour exister. Le monde est chaotique sans nous. Mais l'Humain est prétentieux, il faut toujours qu'il s'imagine à l'origine de tout, et Dieu n'est qu'une figure de rhétorique pour avaliser cette prétention.

Non ! Le Monstre a pris sa cuite lors de la genèse, et il n'y a pas à aller chercher plus loin, Point. Il a du mal à assumer, alors "IL" donne des preuves à nos scientifiques comme quoi que ce serait pas Sa Faute. Enfin ça y est, "IL" a fait Son Mea Culpa : "IL" assume désormais Sa Cuite Céleste (Sa dernière cure de désintox a encore échoué).

perdu ? la carte aux trésors

carte4

compteurs   

.